בס"ד


 
 
 

Voyage en terre Sainte

Le voyage vers la Terre d’Israël

« Ma seule et unique place est en Terre d’Israël. Tous mes déplacements sont des déplacements vers la Terre d’Israël. Et pour le moment, je joue le rôle de berger à Breslev. » (‘Hayé Moharane 156)

En avril 1798, à la veille de Pessa’h 5558, notre maître exprima son désir profond de se rendre en Terre d’Israël. En entendant cela, les membres de sa famille se mirent à pleurer et tentèrent de l’en dissuader, mais Rabbi Na’hman insista. Notons qu’à cette époque, le Moyen-Orient était déchiré par un conflit qui opposait l’armée française dirigée par Napoléon, à l’Empire Ottoman qui occupait alors la Terre Sainte et l’Angleterre. Entreprendre un voyage dans un tel contexte était donc extrêmement périlleux.

Le 18 Iyar 5558 (Lag Baomer), en mai 1798, il entreprit ce voyage qui dura une dizaine de mois et qui le mena malgré maintes épreuves, avec son disciple Rabbi Shimone vers la Terre sainte. Lorsque notre maître atteignit le rivage de ‘Haïfa et foula le sol sacré, il capta les hautes révélations spirituelles qu’il espérait. 

Son objectif atteint, Rabbi Na’hman fut de retour chez lui à Medvédèvka le 9 Tamouz 5559 (juillet 1799).